Je m'ennuie, je me fais chier, je m'emmerde

927 membres inscrits
Pourcentage de filles inscrites 33.5% Pourcentage de garçons inscrits 35.5% Pourcentage d'inscrits non définis 31%
5 en ligne, dont un inscrit


Pas encore inscrit ?

Derniers commentaires :

Céline  Le 24/09/2020 à 15h53 :
Ca m'aurait bien plu mais j'arrive trop tard... Toujours dans le ... Voir
Jenesaispasquoi  Le 21/09/2020 à 10h29 :
Salut :) Toujours envie de discuter ? Voir
Contraste  Le 21/09/2020 à 5h22 :
3 mo 1 faute Voir
Contraste  Le 17/09/2020 à 21h15 :
Bonsoir, j'en ai rien à foutre Voir
Carnéade  Le 17/09/2020 à 14h13 :
Qui a parlé de mérite ? Le check est une marque de ... Voir

 Une fille (25 ans) le 24/01/2020 à 19h36
La musique ne marchait pas comme je l’avais voulu. Elle exerçait une action mécanique sur mon intoxication, mais mon esprit lui mettait des barrières, la repoussait loin. Elle n’avait pas le bon rythme, ne me branchait pas sur le bon signal. Elle n’était pas mon signal, ne me correspondait pas. Une angoisse terrible a commencé à monter, et je ne comprenais pas : une musique de tripés, faite par des tripés pour des tripés… Mais nan, ça ne voulait pas lâcher prise, et me faisait mal. Ma montée prenait une très mauvaise voie.
Alors j’ai éteint la musique. Le silence m’a envahi. Juste moi et moi-même, moi contre moi-même… Je sentais mon angoisse, je l’avais presque en bouche. C’était inutile de la fuir. Je lui ai ouvert les bras : l’ai reconnue comme ma sœur, ma compagne, ma meilleure amie. Jamais sans toi, me disait-elle. Je serai toujours là.
Mon corps m’envoyait des spasmes de chaleur, un fourmillement qui me traversait par vagues en une sensation presque insupportable de plaisir.
Je me tordais de douceur, tandis qu’une contraction acide mouillait mon palais. L’angoisse avait disparue, s’était réunie avec moi. J’étais seul, dans le silence. Les yeux fermés, et tant pis pour tout ce qu’on avait bien pu dire sur les visuels et l’importance du son. C’était juste entre moi et moi-même. Depuis toujours, et ainsi jusqu’à la fin. J’étais là. Je gérais. J’étais seul, mais je n’avais plus peur.
Contactée 1 fois. (Ne s'ennuie plus)
Une personne a compati.
3 personnes ont aimé ça.3




Stopennui - CGU - Contact